Un hashtag appelle au meurtre de Donald Trump

Refusant d'accepter la défaite de Clinton, un internaute a lancé une pétition qui appelle les grands électeurs à changer leur vote le 19 décembre. D'autres anti-Trump proposent une méthode bien moins démocratique.

Les jours passent, mais la pilule de la victoire de Donald Trump est toujours aussi dure à avaler pour de nombreux Américains. Un peu comme dans un processus de deuil, certains sont encore dans le déni et s'accrochent au minuscule espoir que Hillary Clinton soit finalement élue présidente. Histoire de convaincre les grands électeurs de changer leur vote le 19 décembre, une pétition a été lancée sur internet.

Et elle compte déjà plus de 2,3 millions de signatures. «Nous appelons les Electeurs à ignorer le vote de leur Etat et à remplir leur bulletin en faveur de Hillary Clinton. M. Trump ne peut pas gouverner. Sa manière d'humilier tellement d'Américains, son impulsivité, son harcèlement, ses mensonges, ses agressions sexuelles avouées et son manque total d'expérience en font un danger pour la République», dit la pétition. Le texte poursuit en expliquant que puisque Clinton a remporté le vote populaire, c'est elle qui doit être présidente.

Les créateurs de la pétition expliquent encore qu'ils sont conscients du fait que les grands électeurs risquent une amende s'ils vont à l'encontre du vote de leur Etat. Mais ils assurent que les supporters de Clinton seraient très heureux de passer à la caisse si tel était le cas. «La victoire de Trump n'est pas la volonté du peuple», martèle le texte. Ironie du sort, Donald Trump lui-même avait dénoncé le système du collège électoral, estimant qu'il constituait un désastre pour la démocratie. C'était quatre ans avant son élection à la présidence des Etats-Unis.

Dans un registre moins démocratique, certains twittos désespérés se prennent à souhaiter à Donald Trump un destin tragique, relève «Metro». «Quelqu'un avec une aussi grosse tête et une coupe de cheveux aussi distinctive, c'est considéré dans le milieu comme le rêve de tout sniper», a notamment écrit un internaute.

«Ce serait le bon moment pour qu'une scène digne d'un film se produise. Comme un sniper engagé pour tuer Trump et Pence lors de leur prestation de serment», a osé une autre twitto. Certains n'hésitent pas à appeler directement au meurtre du milliardaire sous le hashtag «AssasinateTrump» (assassinez Trump). «Je sais qu'il y a quelqu'un quelque part qui prépare sa chute», a estimé un internaute, tandis qu'une autre a carrément lancé un sondage pour savoir si Trump se ferait tuer en cas de victoire.